Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Actus et événements


Ils nous font confiance !

Chaque mois, des hommes et des femmes, adhérents, créateurs, repreneurs, développeurs ou partenaires
apportent leur témoignage et leur énergie, nous donnent leur avis sur l'expérience vécue aux côtés de XMP Entrepreneur.

 

 

Novembre 2018

Développer une entreprise à mission c’est ce qui me motive !

Alexandre Bataille est le fondateur de MonAlbumPhoto.fr. En 2010, il l’a cédée au Groupe M6 puis dirigée jusqu’en 2015 où il décide de redevenir entrepreneur. Son projet est alors de reprendre une PME en position majoritaire avec 3 conditions : qu’elle soit industrielle, avec du potentiel à l’international et « in bonis ».  Pour cela, il décide de se faire accompagner par un cabinet spécialisé « Entrepreneurs & Finance » et de participer à plusieurs rendez-vous avec des repreneurs notamment « XMP entrepreneur ».

« XMP entrepreneur a été l’occasion pour moi d’échanger avec d’autres repreneurs. D’un côté des coachs qui ont été repreneurs et qui ont cédés leur entreprise. Cela m’a permis d’avoir du recul sur un certain nombre de sujet comme par exemple la taille d’entreprise que je pouvais viser avec les fonds que j’avais à disposition. D’un autre côté, des repreneurs actifs qui faisaient face aux mêmes problématiques que moi. Parfois, on passe plus de 2 ou 3 mois sur un projet de reprise, on rencontre le cédant, on visite l’entreprise, on re-rencontre le cédant parfois jusqu’à 4 ou 5 fois et tout s’arrête sur un problème de prix, sur une mésentente, sur un coup de tête du cédant dont on se rend compte qu’en fait il n’est pas vraiment vendeur. Echanger avec d’autres repreneurs, se rendre compte que l’on fait tous face aux mêmes problématiques est rassurant et permet de gagner du temps en évitant des écueils auxquels les autres se sont confrontés.

Se faire accompagner est, pour moi, fondamental pour deux raisons principales. La première est que l’on ne fait bien que ce que l’on fait régulièrement. Et il faut avoir autour de soi des personnes comme celles d’XMP entrepreneur qui rencontrent des repreneurs régulièrement et qui connaissent bien les problématiques auxquels ils font face. La deuxième car c’est un parcours qui peut être long et décourageant. J’ai personnellement rédigé 7 lettres d’intention avant d’en avoir une contre-signée et il m’a fallu finalement 18 mois pour reprendre Fargeot & Cie que je dirige actuellement ! »

Alexandre Bataille

 

Alexandre BATAILLE

ESCP Europe, créateur et repreneur récidiviste. Fondateur de MonAlbumPhoto.fr
Président de Fargeot & Cie

Septembre 2018

Développer une entreprise à mission c’est ce qui me motive !

Aider les femmes dans leurs travaux de bricolage au quotidien, c’est, depuis l’origine la mission que j’ai souhaité attribuer à ma société Lilibricole.

 Je me souviens du 1er jour où j’ai ouvert  Lilibricole à Paris. Une femme d’une cinquantaine d’année s’est arrêtée devant la vitrine et s’est exclamée  « Un miracle, c’est un miracle ! Ce que vous proposez, là, vos cours…, bricoler…, c’est ce dont j’ai toujours eu envie toute ma vie… mais sans jamais oser ! » . Cet enthousiasme, ce vocabulaire démesuré, tout cela m’a confirmé dans mon intime conviction que Lilibricole n’était pas une société classique comme les autres mais une véritable entreprise à mission.

9 ans après, plus de 50 000 femmes sont passées par la pédagogie Lilibricole et ont vécu l’expérience de l’apprentissage des basiques du bricolage comme poser une étagère, changer un joint, changer une prise, réparer une fissure … Elles sont ainsi aujourd’hui plus autonomes, plus créatives et plus libres.

Tout cela n’aurait pas pu être possible si je n’avais pas reçu le soutien au démarrage du  réseau de Business Angel à savoir XMP-BADGE et l’implication de Jacques Charles Flandin son président puis président d’honneur. Il y a l’appui financier des fonds apportés bien sûr mais c’est aussi l’accompagnement humain avec le comité stratégique qui m’aide dans la durée.

Aujourd’hui un nouveau défi est à relever avec le fort développement de l’école que j’ai lancé il y a 2 ans (en parallèle de Lilibricole)  et dans laquelle là aussi XMP-ENTREPRENEUR et XMP-BADGE ont répondu présent ! Il s’agit d’EMHa Ecole des Métiers de l’Habitat. La mission d’EMHa est de préparer les femmes et les hommes aux métiers d’aujourd’hui et de demain dans le domaine de l’Habitat. Nous avons déjà formé plus de 7500 salariés dans le cadre de nos formations professionnelles. Reste aujourd’hui à accélérer !

Marie Davideau

Marie DAVIDEAU,

Fondatrice de Lilibricole et de
EMHA, l'Ecole des Métiers de l'Habitat

Juillet 2018

Voici donc 21 mois que je suis à la tête de ma petite entreprise !

Retour en arrière et plus précisément en 2012 alors que j’étais « confortablement installé » comme directeur général de collectivité locale après un parcours professionnel au Ministère de l’Equipement pendant 9 ans puis 8 ans dans la banque. C’est à ce moment qu’un premier projet de reprise d’entreprise se présente à moi « par hasard ». J’y travaille pendant près d’un an avec le soutien de XMP Entrepreneur (Antoine BORELLI, Bruno GRISON et Frédéric RUPPLI). Ce projet n’aboutit finalement pas mais me convainc que la reprise d’une entreprise, c’est VRAIMENT pour moi !

Après un « dernier » poste salarié à Lyon comme directeur général de la Chambre de Commerce, je m’installe, début 2016, à Perpignan avec un nouveau métier à temps plein, « chercheur d’entreprise ». De nombreuses rencontres toutes passionnantes me conduisent à croiser début avril celui qui allait me céder son entreprise de location de véhicules. Il s’agit d’une entreprise assez éloignée de la cible que j’avais imaginée mais les critères déterminants sont bien réunis : une taille significative (CA 6 M€, 20 salariés, 10 agences), une entreprise saine et profitable, un prix raisonnable, un secteur d’activité dynamique, une équipe autonome et un cédant prêt à m’accompagner. Le processus de reprise avance à marche forcée pour aboutir à la signature définitive le 28 juillet 2016, cinq mois après mon arrivée à Perpignan !

Aujourd’hui, le bilan est très clairement positif : l’entreprise a réalisé une très belle année 2017, l’équipe est mobilisée et prête à affronter les changements importants qui s’annoncent dans les prochaines années pour les métiers de la mobilité.

A titre personnel, je suis là où je voulais être et je fais ce que je voulais faire : que rêver de mieux ? Un nouveau projet entrepreneurial peut-être ?

Alain FAUVEAU

Alain FAUVEAU,
X 83, Ponts 88


BOYER PARC AUTOS SAS,
franchisé indépendant HERTZ

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus